Home La dernière trompette du Pasteur Douglas Kiongeka

La dernière trompette du Pasteur Douglas Kiongeka

L’accomplissement du mystère de Dieu

1 Thessaloniciens 5 : 1-11
1 Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. 2 Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Lire la suite

Dans les Écritures, la fête des trompettes était une fête qui avait lieu au premier jour du mois de Tishri (le septième mois du calendrier hébreu). Cette fête commémore la création du monde et célèbre le Dieu Juge Suprême. Elle inaugure le Nouvel An juif et préfigure le rassemblement futur des juifs en Israël et l’enlèvement des saints de l’Eglise.

Lévitique 23 : 24-25
24 Parle aux enfants d’Israël, et dis : Le septième mois, le premier jour du mois, vous aurez un jour de repos, publié au son des trompettes, et une sainte convocation. 25 Vous ne ferez aucune oeuvre servile, et vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu.

Plusieurs théologiens affirment que la dernière trompette et les sept trompettes d’Apocalypse 8 sont deux choses différentes, pourtant à la lumière des Ecritures nous nous apercevons qu’elles sont identiques. En effet, d’après la Bible, le mot « dernier », « eschatos » en grec, signifie « dernier temps » ou « dernier lieu » ; mais aussi « dernier dans des séries de lieux » ou encore « dernier dans une succession dans le temps ». De ce fait, si « eschatos » veut dire « dernier dans une succession », on comprend que la dernière trompette correspond à la septième trompette dont parle l’apôtre Jean dans l’ Apocalypse.

Apocalypse 10:7 dit ceci :

Lévitique 10 : 7
7 Vous ne sortirez point de l’entrée de la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez; car l’huile de l’onction de l’Eternel est sur vous. Ils firent ce que Moïse avait dit.

La septième trompette accomplira un mystère que les prophètes avaient annoncé et ce mystère correspond à la résurrection des saints de l’Eglise. L’apôtre Paul enseigne dans 1 Corinthiens 15 que le fondement de la foi chrétienne et de l’Evangile est la résurrection du Messie.

1 Corinthiens 15 : 12-20

12 Or, si l’on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu’il n’y a point de résurrection des morts ? 13 S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité. 14 Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. 15 Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l’égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu’il a ressuscité Christ, tandis qu’il ne l’aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. 16 Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n’est pas ressuscité. 17 Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, 18 et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. 19 Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. 20 Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. Réduire

Dans 1 Corinthiens 15:51-56, Paul confirme les écrits de Jean dans Apocalypse 10:7, selon lesquels la dernière trompette va accomplir le mystère de la résurrection des morts en Christ :

1 Corinthiens 15 : 51-56

51 Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53 Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. 54Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire. 55 O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ? 56 L’aiguillon de la mort, c’est le péché; et la puissance du péché, c’est la loi. Réduire

1 Thessaloniciens 4 : 15-17
15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Lire la suite

Maranatha!  Douglas Kiongeka

Auteur: blanchar

Les commentaires sont désactivés